Cette page ne peut pas fonctionner correctement sans JavaScript. Veuillez le réactiver.

Document sans nom

La Fabrication du cidre

Triage des fruits

L’extraction du jus de pomme

Les pommes sont ramassées mécaniquement à partir de fin septembre jusqu’à fin novembre en 3 ou 4 passages au fur à mesure de leur chute lorsque la maturité du fruit est optimale.
Elles sont lavées et triées manuellement afin de retirer toutes les pommes ayant des traces de pourriture.
Les pommes sont broyées et la pulpe obtenue macère quelques heures pour obtenir une couleur dorée, ambrée et permettre une expression aromatique plus intense dans le jus qui s’écoule de la pulpe.

La fabrication du cidre fermier

Pour le cidre bouché une fois le jus mis en cuve, les impuretés remontent à la surface après quelques jours (phénomène naturel appelé "chapeau brun"). A ce moment, on extrait le jus clairifié et on le transfert dans la cuve de fermentation où il va rester plusieurs mois.
Au printemps, le cidre sera soutiré et mis en bouteille avec ses propres levures avant que tout le sucre naturel ne se transforme en alcool. Le taux de sucre restant nous donnera la catégorie du cidre (Doux 3 % Vol, Demi-sec 4% Vol, Brut 5% Vol). La fermentation continuera alors en bouteille et le gaz dégagé par les levures, sera emprisonné par le bouchon et provoquera naturellement l’effervescence du cidre.
Après plusieurs mois les levures vont venir se coller au fond de la bouteille, ce qui formera un léger voile. Ce dépôt est aussi la garantie d’une fermentation naturelle en bouteille qui confère au cidre du Lieu Chéri une complexité aromatique unique.

Extraction du jus de pomme

Le cidre destiné à la distillation

Le cidre est mis en cuve de fermentation. Le sucre va alors se transformer entièrement en alcool jusqu’à un degré entre 5,5 % et 7 % Vol.
Après 10 mois passé sur ses lies pour enrichir son expression aromatique, la distillation peut alors commencer.